Pourquoi (certains) humains sont nés pour avoir un ventre de bière

Ce n’est pas une question de maîtrise de soi. C’est un vestige d’une des défenses de l’organisme contre la maladie.

La malbouffe peut être un facteur contributif, mais l'activation de certains gènes l'est aussi. Photo: Sean Gallup / Getty Images

Par Faye Flam

C’est cette période de l’année où la fantaisie d’une personne d’âge moyen se tourne vers les tapis roulants et les régimes. La littérature scientifique sur l'excès de poids et la santé augmente parallèlement au tour de taille global, et pourtant…