La science prouve que les malédictions tragiques sont réelles

L'épigénétique et le behaviorisme suggèrent que les anciens Grecs avaient raison

Illustration: Francesco Izzo

Par Mike Mariani

Dans les premières lignes de l’antigone de Sophocle, le personnage principal déplore son destin au choeur:

Combien de misères notre père a causé!
Et y en a-t-il un qui ne tombe pas
Sur nous alors que nous vivons encore?